Aller au contenu principal
x
Pilar participe au Collège Recherche et Innovation Médicale du Groupe 5 Santé

Pilar participe au Collège de Recherche et d’Innovation Médicale (CRIM) du Groupe 5 Santé

Le 8 novembre 2019, nous avons eu le plaisir et l’honneur de participer au Collège de Recherche et d’Innovation Médicale (CRIM) du Groupe 5 Santé et de ses Cliniques du Souffle. 

Journée CRIM Groupe 5 Santé novembre 2019

 

Tenu annuellement, le « CRIM » 2019 était consacré à la « Réhabilitation de demain ». Médecins, cadres de soins et de réhabilitation, collaborateurs du Groupe, chercheurs, universitaires… ont tous pu réfléchir aux évolutions de la réhabilitation et échangé sur l’émergence en France d’un nouvel acteur dans le parcours de soin :

le Care Manager.

 

De notre côté, nous avons été sollicités pour faire part des éléments conceptuels et théoriques autour du case manager, finalisé par les résultats de l’étude inédite que nous avons réalisée ce printemps autour des case managers et gestionnaires de cas présents sur le réseau social LinkedIn (consultable ici).

Journée CRIM Groupe 5 Santé - Présentation Pilar



De cette riche et chaleureuse journée, nous retenons quatre idées – forces :

  • La découverte du monde de la réhabilitation respiratoire, de ces enjeux et de ces caractéristiques actuelles et à venir, à laquelle le Groupe 5 Santé contribue particulièrement en France. Elle consiste notamment à prendre en charge les patients atteints, par exemple, de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), affectation particulièrement lourde et dont la durée de prise en charge pose clairement la question de l’observance et du changement durable de mode de vie (tabagisme, vaccination contre la grippe, exercices …) pour le patient.

Le Groupe 5 Santé est attaché à l’objectif d’autonomisation des patients et mène, depuis plusieurs décennies, des travaux très intéressants autour de la place de l’activité physique dans la réhabilitation respiratoire.

En toute logique, particulièrement ouvert et observateur du contexte, le Groupe approfondit recherche et réflexion autour de parcours patients estimés comme à faire évoluer (les thématiques du domicile et de l’hospitalisation de jour ont été régulièrement abordées), pourquoi pas autour d’un référent professionnel dit « care manager ».

 

  • Du point de vue de l’épidémiologie, nous avons appris l’importance des gageures de ce secteur. Ainsi, plusieurs études, françaises ou d’autres pays, ont montré que seuls 10 % des patients éligibles ont effectivement accès à la réhabilitation respiratoire ! Outre cette quasi-absence de prise en charge pour une très grande majorité de patients, les besoins s’avèrent en nette augmentation, à l’instar du seul segment de patients atteints de BPCO qui a crû en France de + 44 % entre 1990 et 2015.

Pour compléter, la Fédération Française des Associations et Amicales de Malades, Insuffisants ou Handicapés Respiratoires précise sur son site internet que le seul BPCO représente « la 2ème maladie respiratoire après l’asthme et la 6ème cause de mortalité en France. Elle sera la 3ème cause de mortalité dans le monde en 2020. Elle atteint probablement plus de 3,5 millions de personnes en France, soit 7,5 % de la population adulte. Mais seulement 20 à 30 % des cas sont diagnostiqués et 10 à 15 % sont pris en charge. Sur le nombre total de malades BPCO, un million de personnes malades a atteint un stade symptomatique. » 

 

  • En continuité de ces idées, ayant préalablement préparé et longuement échangé avec les dirigeants du Groupe, nous avons été particulièrement impressionnés par le niveau des ressources consacrées à la recherche, y compris dans le temps. Le Groupe 5 Santé montre qu’il est tout à fait possible de mener une authentique politique de recherche et d’innovation (avec une équipe dédiée composée de profils et dotée de compétences de chercheurs) dans un groupe hospitalier de nature privée et de dimension régionale. Journée CRIM - Groupe de travailPublications dans des revues internationales, évaluations scientifiques et collectes de données médicales à visée statistiques et organisationnelles ont été réalisées et, du point de vue interne, représentent un matériau fondamental pour la stratégie et l’amélioration des prises en charge et des traitements des établissements du Groupe.

 

 

  • Journée CRIM Groupe 5 Santé - Move in Med
  • Nous avons enfin pu bénéficier de la présentation et du retour d’expérience très intéressant de Move in Med. Société basée près de Montpellier, Madame Sylvie Boichot, sa présidente, nous a expliqués le cheminement de ce projet très utile afin de faciliter le parcours des patients dans le cadre de pathologies données, la première ayant été celle du cancer du sein. Le dispositif est notamment fondé sur l’accompagnement individualisé des patients par des « assistant.e.s de parcours », dont les attributions portent par exemple sur le relais d’informations entre tous les professionnels concernés, la prise de rendez-vous, la coordination et la planification d’étapes, ainsi que l’aide concrète aux patients sur les thématiques non médicales. Une méthode de « scoring » permet d’identifier des profils de patients et de faciliter leur prise en charge au moyen de parcours préalablement convenus. Surtout, un portail web « INU » a été créé, dont les fonctionnalités permettent la génération automatique de tâches journalières pour les assistants de parcours, le suivi des rendez-vous et du parcours, la coordination et le partage des informations du patient auprès de tous les acteurs.

 

Un grand merci aux organisateurs pour leur sollicitation et leur invitation à participer à cette journée, portée par l’expertise, l’enthousiasme, le travail d’équipe, au service de la qualité et des patients.

 

 

Post rédigé par Nathalie L'Hostis, directrice de Pilar, le 15 novembre 2019.

nathalie.lhostis@pilar-institute.com